Quels sont les fautes éliminatoires au permis de conduire ?

Etes-vous vraiment au courant de quels sont les fautes éliminatoires au permis de conduire ?

Le jour de l’examen, attention à ces fautes qui peuvent vous disqualifier !

En effet, celles-ci entraînent automatiquement des conséquences défavorables contre l’obtention de votre permis.

Pour vous préparer, voici toutes les erreurs que vous devez éviter.

C’est quoi une faute éliminatoire au permis de conduire ?

Lors de l’examen pour le permis, toute action de conduite menaçant la sécurité des utilisateurs et des passagers du véhicule est considérée comme une faute éliminatoire.

Une seule de ces fautes mènera à un échec au examen, même si les 20 points sur 30 ont été atteints.

Notez que là où l’examinateur a le besoin de prendre les commandes (poigner le volant, presser les pédales), alors cela signifie que vous avez commis une faute éliminatoire.

Ne vous inquiéter pas car certaines erreurs ne seront pas punies le jour de l’examen. Restez donc calme et concentré jusqu’à ce que la fin de l’épreuve soit atteinte !

Quelques exemples de fautes éliminatoires :
– dépasser la vitesse autorisée ;
– ne pas s’arrêter aux feux rouges et panneaux stop ;
– doubler sans visibilité suffisante ;
– virer à gauche sans vérifier qu’il est possible de le faire ;
– se garer dans une zone interdite (en particulier sur un trottoir) ;
– voiture instable lors des manœuvres (virer trop rapidement, conduite brusque) ;
– non respect des priorités aux carrefours.

Découvrez plus en détails les catégories de fautes éliminatoires à éviter absolument !

Les fautes éliminatoires au départ et à l’arrêt lors de l’examen du permis de conduire

Départ du véhicule

Savoir démarrer et arrêter une voiture fait partie des compétences évaluées pour le permis de conduire.

Faites donc attention à éliminer le défaut dès le début de l’événement. Voici les erreurs à ne pas commettre au démarrage :

  • Ne pas obtenir d’informations, nuire ou gêner les autres utilisateurs.
  • Décrochages répétés dans des endroits dangereux pouvant mettre en danger la circulation.
  • Beaucoup reculer (surtout en partant d’une côte).
  • Dérive gauche excessive.

arrêt du véhicule

Pour montrer à l’examinateur que vous contrôlez votre véhicule le jour du permis, veuillez ne pas effectuer les fautes éliminatoires suivantes lorsque vous êtes garé :

  • Espace de sécurité insuffisant avec le véhicule qui précède (freinage intempestif, rétrogradage brutal, etc.).
  • S’arrêter en empiétant significativement sur une voie autre que la vôtre.
  • Autoriser le dépannage au démarrage

Partez du bon pied avec la journée qui vous est allouée et ne commettez pas d’erreurs d’élimination au départ !

Les erreurs éliminatoires lors des manœuvres de l’examen du permis de conduire

Pendant la période de test, des manœuvres doivent être effectuées, comme se garer, reculer, faire demi-tour… A ce stade du permis de conduire, les dépannages à éviter sont les suivants :

  • Une collision violente ou une escalade violente du trottoir blessera non seulement les piétons, mais également les personnes se trouvant dans le compartiment.
  • Courez le risque d’entrer en collision avec d’autres utilisateurs ou d’autres obstacles.

Remarque : L’étape de la pratique correspond généralement au moment où l’examinateur vous pose des questions sur les inspections internes et externes, les premiers secours, etc.

Les fautes éliminatoires en circulation au cours de l’examen du permis de conduire

Erreurs éliminatoires aux intersections

Traverser les intersections demande prudence et anticipation. Au jour de l’épreuve du permis de conduire, les fautes suivantes seront exclues :

  • Se garer de manière inappropriée, causant des désagréments ou un danger pour les autres usagers de la route.
  • Entrer dans une voie et risquer un arrêt dangereux (entrer dans un carrefour encombré, par exemple, où l’on vous demande de vous arrêter au milieu du carrefour).
  • Participez en forçant les autres utilisateurs à agir.
  • Abus de priorité (cela peut arriver si vous avez la priorité mais ne vérifiez pas si d’autres conducteurs vous ont vu avant votre engagement).
  • Refus de priorité (par exemple, oubli de la priorité à droite ou refus de la priorité aux passages pour piétons).
  • Non-respect des signaux d’arrêt (par exemple, ne pas s’arrêter ou ne pas s’arrêter suffisamment lorsqu’un panneau « stop » apparaît).
  • Anticipation insuffisante (p. ex. absence d’inspection visuelle et ralentissement) aux intersections non protégées et invisibles.

Il est important de connaître par cœur les intersections et les panneaux de priorité que vous rencontrerez sur la route est primordial.

N’oubliez pas aussi que ne pas s’arrêter à un panneau d’arrêt constitue une élimination du défaut.

Erreurs éliminatoires dans un virage

Pour réussir votre examen du permis de conduire, vous devez savoir tenir et tourner le volant dans les virages tout en évitant ces disqualifications :

  • Cogner le trottoir
  • Croiser ou chevaucher des lignes pleines pendant une longue période
  • Longue portée ou chevauchement des axes routiers
  • Sortir dangereusement d’un virage (par ex. trop vite)

Erreurs éliminatoires au cours d’un changement de direction

Au cours d’un changement de direction, prenez toutes les précautions qu’il faut afin de ne pas vous voir confier un dépannage par l’examinateur de licence, telles que :

  • Changez de voie sans obtenir aucune information.
  • Refuser de céder.
  • Utilisez les voies réservées à la circulation en sens inverse.

Erreurs éliminatoires au cours d’un croisement ou dépassement

Afin que vous puissiez traverser la route et doubler en toute sécurité avec votre permis de conduire, sans dépannage, veillez à ne pas :

  • Rejeter la priorité
  • Risquer un accident ou une sortie de route.
  • être en Hors piste en raison d’un mauvais comportement du volant ou d’une vitesse excessive.
  • Cogner le trottoir.
  • mettre en place un espace latéral ou longitudinal insuffisant (exemple typique de la queue de poisson si recul trop près d’un véhicule qui vient de passer).
  • Dépasser activement un autre véhicule lorsqu’il est sur le point d’être dépassé.
  • Emprunter la voie la plus à gauche alors que la route contient plus de deux voies;
  • Dépasser par la gauche lorsqu’un véhicule annonce un virage à gauche.
  • Faire un dépassement non autorisé dans une rue à sens unique;
  • Traverser une ligne continue;
  • Passer au travers de l’axe médian des routes

Les 10 erreurs éliminatoires que vous devez éviter lors du permis B

Voici les fautes de disqualification que vous devez prendre en compte.

1- Refuser la priorité a droite

Aux intersections sans panneaux ni feux de priorité, les conducteurs doivent céder le passage à tout trafic venant de la droite.

2- Abuser de la priorité

Avoir la priorité ne vous dispense pas de l’obligation de vérifier si la voie est occupée et si d’autres conducteurs ont le temps de vous voir.

3- Refuser la priorité aux passages pour piétons

Selon la réglementation routière, les piétons qui s’apprêtent à traverser le passage clouté ont toujours la priorité.

Refuser la priorité aux piétons est donc une erreur d’élimination pour le permis B.

4- Non respect des feux rouges, des panneaux d’arrêt ou des panneaux d’interdiction

Le jour de l’examen du permis de conduire, le non-respect des feux rouges, des panneaux d’arrêt ou des indications interdites est une cause de disqualification.

De plus, si vous avez votre permis, commettre ces erreurs entraînera 4 points de démérite et une amende de 135 €.

5- Dépasser la ligne continue

Rouler légèrement sur la ligne pointillée est l’une de ces petites erreurs à éviter.

Les lignes blanches ou pleines, quant à elles, symbolisent les espaces infranchissables sur la route.

6- Mal s’insérer dans un carrefour à sens giratoire

Les ronds-points préoccupent souvent les jeunes conducteurs.

Notez cependant qu’entrer dans la voie de droite lorsqu’un inspecteur vous demande de tourner à gauche sera considéré comme une erreur mineure et n’affectera pas votre permis de conduire.

Surtout si vous corrigez la situation très vite.

7- Omissions, erreurs et maladresses

Il est aussi possible de caler au départ d’un feu rouge si cela arrive une fois.

À l’inverse, ce qui a commencé comme une erreur mineure peut se transformer en faute éliminatoire.

8- Oublier les rétroviseurs

Une fois en position de conduite, vous devez régler vos rétroviseurs. Ensuite, vous devez les utiliser tout le temps.

N’oubliez pas de faire une inspection visuelle chaque fois que vous voulez :

Oublier de vérifier vos angles morts avant de conduire sera également une erreur disqualifiante lors de votre examen du permis de conduire.

9- Ne pas respecter les distances de sécurité

La distance de sécurité a pour but de laisser le temps aux conducteurs de freiner, de ralentir ou de prendre les décisions appropriées face à des situations imprévues.

Cela permet donc d’éviter les accidents de route.

10- Manquer de confiance en soi

Lors de l’inspection d’un permis B, les inspecteurs évaluent vos capacités à respecter le code de la route et maîtriser votre véhicule.

Toutefois, il juge également votre capacité à prendre des décisions indépendantes.

Soyez donc prudent et ayez confiance en vous et vos aptitudes !

Conclusion

En tant que candidat, vous êtes maintenant au courant de quels sont les fautes éliminatoires au permis de conduire.

La liste peut être longue ! Mais ne vous inquiétez pas car les professeurs de l’auto-école vous aideront à préparer votre permis !

Par ailleurs, quand vous obtiendrez votre nouveau document tant voulu, il est aussi important de comprendre comment lire un ancien permis de conduire.

FAQ

Quels sont les fautes éliminatoires au permis ?

Quelques erreurs causant l’annulation du permis de conduire B:

  • Refuser la priorité. …
  • abus de priorité…
  • Refuser la priorité aux passages pour piétons. …
  • Ne pas respecter les feux rouges, les panneaux d’arrêt ou les instructions interdites. …
  • Traversez la ligne continue. …
  • Mauvaise insertion dans un rond-point.

Est-ce que l’inspecteur nous dit si on fait une faute Eliminatoire ?

Lorsque vous faites une faute éliminatoire, l’inspecteur cochera la lettre E devant la compétence concernée. Cela constitue un résultat défavorable pour l’obtention de votre permis.

Quel erreur à ne pas faire le jour du permis ?

C’est une disqualification de dépasser par la gauche lorsqu’un autre véhicule annonce qu’il va tourner à gauche. Commencer à doubler lorsqu’un autre véhicule dépasse le vôtre est aussi une erreur qui peut vous assommer le jour de l’examen du permis de conduire.

Comment être sûr d’avoir son permis ?

Pour vous inscrire à un examen du permis de conduire, vous devez :

  • Avoir au moins 17 ans (ou 15 ans si vous vous préparez au permis de conduire dans le cadre de votre apprentissage précoce de la conduite) ;
  • détenir un ASSR 2 ou ASR s’il s’agit du premier permis passé et que vous êtes né après 1988 ;